C’était une incongruité légendaire dans l’histoire de la ville. C’était une verrue disgracieuse incrustée au beau milieu des quais du port. Pourtant, ni les autorités municipales ni les habitants de la cité ne souhaitaient voir disparaître cet héritage du passé. Dernière trace de cette époque révolue où voiliers et chalutiers, tous de petite taille, venaient accoster là pour décharger marchandises et poissons, lorsque d’impressionnants travaux avaient été entrepris pour accueillir cargos et bateaux de pêche usines, acier et béton avaient envahi l’espace des deux côtés de la jetée en bois sans qu’il ne vint à l’esprit de personne de la détruire.

Rongé par la mer, déformé par le soleil, érodé par le vent, si l’enchevêtrement des poutres et des planches imposait encore le respect, l’ensemble était dans un tel état de délabrement que chacun se demandait quand la mer engloutirait la structure. Dans l’attente, de peur qu’elle ne s’écroule sous leurs pas, les gens n’y venaient plus, la chérissant de loin, hormis quelques irréductibles, touchés par cette construction d’un autre âge qui laissait tant de place aux rêves.

Philippe Parrot.

02-09-2021 Port Navalo Voiliers à quai

Port Navalo

*      *     *     *      *

Pour lire le poème « Au bord de la jetée », veuillez cliquer sur le fichier ci-dessous.

fichier pdfP 486 – Au bord de la jetée…

Poème écrit par Philippe Parrot

Entre le 20 et le 24 septembre 2021

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Regardez les vidéos ci-dessus sur YouTube, puis, pour me soutenir, abonnez-vous à ma chaîne ! Merci.

*      *     *     *      *

I need you

*      *      *      *      *

Pour accéder à la totalité de mes poèmes classés par ordre chronologique et thématique, veuillez cliquer sur l’une des bannières ci-dessous :

Tous mes poèmes de 1 à 100        0 - Tous mes poèmes  De 101 à 200 bf

Tous mes poèmes de 201 à 300        Tous mes poèmes de 301 à 400

0 - Tous mes poèmes  De 401 à 500        Tous mes poèmes par thèmes

*      *      *      *      *

Notification : Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n°57-298 du 11 mars 1957), il est interdit d’utiliser et/ou de reproduire et/ou de modifier et/ou de traduire et/ou de copier le texte ci-dessus, de façon intégrale ou partielle, sur quelques supports que ce soit : électronique, papier ou autre, sans l’autorisation expresse et préalable de l’auteur. Tout droit réservé.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Les commentaires sont fermés.

Théâtre du Moment | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | apprentie