Archive | Poésie Flux RSS de cette section

Philippe Parrot : De bric et de broc 70 : Ne reste que des bris de rêves !

Philippe Parrot : De bric et de broc 70 : Ne reste que des bris de rêves !

De bric et de broc 70 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 70 . Les fleurs dispensent À travers leur fragrance Leur indicible essence. . Dans l’air des champs, À l’heure du couchant, Les oiseaux et leur chant . Ravissent les âmes noires Des êtres qui n’osent croire, Privés d’allant pour voir ! . […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 69 : Route, ouvre-nous !

Philippe Parrot : De bric et de broc 69 : Route, ouvre-nous !

De bric et de broc 69 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 69 Route, ouvre-nous !   Tant est « Lumière » et « Infini » la Route ! Jamais le soleil ne s’y couche, Ici ou ailleurs… Où que mène Son asphalte, au pire dans une impasse, Elle vainc les reflets d’argent de la lune. À ne […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 68 : Nos matins restants…

Philippe Parrot : De bric et de broc 68 : Nos matins restants…

De bric et de broc 68 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 68 . Souffle le vent. Viendra l’instant ! Comptes-tu déjà tes matins restants ?   Entre ses bras jadis aimants Mourraient tant tes tourments Qu’aujourd’hui — privé d’eux — À les savoir sous d’autres cieux, T’oppresse ce Temps qui s’égrène En silence et, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 67 : Une adolescente rebelle

Philippe Parrot : De bric et de broc 67 : Une adolescente rebelle

De bric et de broc 67 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 67   À ton cœur enthousiaste D’adolescente pressée, Rien ne va assez vite ! À souhaiter tout croquer, À vouloir tout étreindre, À prétendre tout aimer Des choses de la vie — Malgré l’émergence De crises innombrables Qui distillent l’angoisse — À […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème d’hier : Visions et chimère

Philippe Parrot : Poème d’hier : Visions et chimère

 Régulièrement, un nouveau poème d’hier ! Prochain poème : le 20 avril 2024 . *      *      *      * Visions et chimère… (vidéo YouTube) . Visions et chimère . Mes pas m’amènent souvent, rapides et grands, En rêve, dans un sous-bois où, mutine, elle m’attend, Pressée qu’advienne le fol instant où, le cœur haletant, Nos corps s’uniront, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 66 : En finir dans un hôtel !

Philippe Parrot : De bric et de broc 66 : En finir dans un hôtel !

De bric et de broc 66 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 66 En finir avec soi dans une chambre d’hôtel… . Ta fenêtre s’ouvre-t-elle sur la Place du Marché Où dorment sur des bancs des clochards éméchés Tandis qu’impassible, passe un notaire en chapeau ? Oh ! Tu t’en fous royalement. Mal dans ta […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 65 : Volonté de puissance et rime en « ien »

Philippe Parrot : De bric et de broc 65 : Volonté de puissance et rime en « ien »

De bric et de broc 65 (vidéo YouTube) De bric et de broc 65 Volonté de puissance et rime en « ien » . Comme vraiment rien, Hélas, ne nous retient — Pas même, aériens, Quelques célestes liens — À cause de maint enjeu quotidien, Sous prétexte de savoir ce qui est « bien », — En […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 64 : Passager coup de blues

Philippe Parrot : De bric et de broc 64 : Passager coup de blues

De bric et de broc 64 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 64 . Nos heures s’écoulent-elles sans heurt, Comme des gouttes d’eau de pluie ? À remarquer que non, mon cœur Aspire à sombrer chaque nuit. . Car, ses profondeurs sont si douces À ma chair et mon âme endormies Que viennent, à […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 63 : Conscience, culpabilité et pardon

Philippe Parrot : De bric et de broc 63 : Conscience, culpabilité et pardon

De bric et de broc 63 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 63 . Les lys dans les vases — Ô blancheur étincelante, Ô pénétrante fragrance — En étoiles éphémères De nos pas incertains, Éclairent, d’un pur éclat, Les noires nuits profondes De nos âmes dans l’errance, Portées par des croyances, Écume virevoltante de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 62 : Un vieux chêne étêté ! Pourquoi ?

Philippe Parrot : De bric et de broc 62 : Un vieux chêne étêté ! Pourquoi ?

De bric et de broc 62 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 62 . Seul en cet endroit, — Pour une obscure raison, L’unique rescapé d’une Campagne d’abattage — Au sommet d’une ravine Au fond de laquelle coule Un ru discret, totalement Recouvert de cresson, et, Sur ses berges pentues, De luxuriantes fougères, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 61 : Croisée dans la rue, l’air si rebelle

Philippe Parrot : De bric et de broc 61 : Croisée dans la rue, l’air si rebelle

De bric et de broc 61 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 61 Croisée dans la rue, l’air si rebelle… . À errer dans les rues En butte au radical déni De l’Ordre qui l’entoure, Elle hait le bonheur factice De nous autres, sots adultes Vendus aux marchandises. . Du haut de ses […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 60 : Du poids des images dans nos cœurs…

Philippe Parrot : De bric et de broc 60 : Du poids des images dans nos cœurs…

De bric et de broc 60 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 60 Du poids des images dans nos pensées et dans nos cœurs ! . Dans l’aire De nos esprits Heureusement qu’une Kyrielle de représentations — Conceptuelles ou imagées — Nourrissent nos êtres insatisfaits !   Elles suscitent Dans nos cœurs De fulgurants […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 59 : Emballement

Philippe Parrot : De bric et de broc 59 : Emballement

De bric et de broc 59 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 59 Fatale marche du monde : entre guerres et réchauffement ! . Ô nos vies trop fugaces ! Au fil des années qui passent, Pourquoi nos cœurs s’en lassent ?   Tandis que la Terre, à désormais se réchauffer, S’engage dans une ère […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 58 : Âmes noires et « beaux principes »

Philippe Parrot : De bric et de broc 58 : Âmes noires et « beaux principes »

De bric et de broc 58 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 58 . Veillons à regarder, autour de nous, Le Monde ! À prendre quelque hauteur, Nos yeux sauront voir — au fil des heures — Ce qui nous fait — obscurément — tenir debout. . Derrière nos « beaux » principes, ce sont, en […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 57 : Quelle place ici-bas ?

Philippe Parrot : De bric et de broc 57 : Quelle place ici-bas ?

De bric et de broc 57  (vidéo YouTube) . De bric et de broc 57 . Comment vois-tu donc la Vie ? En fait, je ne l’anticipe nullement ! Elle nous joue trop d’impensables tours. Imprévisible, des hommes Elle n’a que faire ! . Sans jamais demander notre avis, Sans jamais se soucier de savoir réellement Où — […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 56 : Vraiment sans queue ni tête

Philippe Parrot : De bric et de broc 56 : Vraiment sans queue ni tête

De bric et de broc 56 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 56 . Un escargot de bourgogne, Patient, laisse un filet de bave Sur l’asphalte. Un cochon grogne, Estimant que tant de lenteur le gave.   Ils font un marathon mais ont la trouille Puisqu’en chiens de faïence, ils se toisent. Quant […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 55 : Guerres et attentats

Philippe Parrot : De bric et de broc 55 : Guerres et attentats

De bric et de broc 55 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 55 Quand guerre et attentat glacent nos consciences . Qui donc, parmi nous, aurait assez de certitudes Et assez de courage ? Quelle voix avec exactitude Ou quel poing avec conviction, aurait assez de poids Pour faire entendre un « Non […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 54 : Unir Visible et Invisible

Philippe Parrot : De bric et de broc 54 : Unir Visible et Invisible

De bric et de broc 54 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 54 Unir Visible et Invisible pour occulter la mort ! . Sous un soleil de plomb Aux abords de ces grèves Où les corps s’abandonnent Tandis que les esprits s’étiolent, Avant que n’arrive, avec le soir, L’envoûtant cortège d’heures Où les […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 53 : Océanes liesses

Philippe Parrot : De bric et de broc 53 : Océanes liesses

 De bric et de broc 53 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 53   O   ublie, à traîner sur le rivage, seu   L, C   ombien pèse un rêve inaccompl   I ! É  touffé par l’âpreté de l’existenc   E, A  u final, tes désirs s’en sont allé  S. N  e te […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 51 : Amour et sens dans le Silence

Philippe Parrot : De bric et de broc 51 : Amour et sens dans le Silence

De bric et de broc 51 (vidéo YouTube)   À cause du chaud soleil d’été, La pomme s’avère sucrée ! Au nom de son bref avenir, Le ver pourrit la pomme !   À cause de ses affamés petits, L’oiseau dégurgite le ver ! Au nom du « plus fort », Le loup dévore l’oiseau […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 50 : De nos âmes vénales

Philippe Parrot : De bric et de broc 50 : De nos âmes vénales

De bric et de broc 50 (vidéo YouTube) . Nos acquis, nos conforts ne sont-ils pas, En ces Temps aliénants d’images et d’argent, Que des mailles — enchevêtrées — entre lesquelles Ne passe plus le pouls filant de nos cœurs racornis ? . Indémaillable filet aux espaces imperceptibles, aucune Compassion, aucun apitoiement ne peut s’en […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 49 : Sens, sons et mots

Philippe Parrot : De bric et de broc 49 : Sens, sons et mots

De bric et de broc 49 (vidéo YouTube) Pur exercice de style. Le sens dans les sons ; non dans les mots ! Pour « lire et apprécier » une première fois ce texte, il est conseillé d’écouter en même temps la vidéo ci-dessus. *      *      *      * Faux nez tic queue ment part lent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 48 : À Jane Birkin

Philippe Parrot : De bric et de broc 48 : À Jane Birkin

                              Les deux images ci-dessus conduisent à la version musicalisée du poème sur ma chaîne YouTube. . De bric et de broc 48 – Je t’aime… moi non plus . Comme tu as joué, avec justesse, — Sans nullement l’être dans ta tête Mais prompte à le faire croire à ta silhouette — […]

Lire la suite... Commentaires fermés

De bric et de broc 43 : Notre enfant. Bientôt là !

De bric et de broc 43 : Notre enfant. Bientôt là !

                                          De bric et de broc 43 (vidéo YouTube) . De bric et de broc 43 . Regarde donc mes yeux ! Ils brillent de l’éclat bleu D’une vie dans son élan… Si elle croît au rythme lent De mon ventre bientôt rond Qu’à le frôler, ton cœur fond, C’est pour… que « toi […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : De bric et de broc 37 : Il est parti…

Philippe Parrot : De bric et de broc 37 : Il est parti…

                                              De bric et de broc 37 (vidéoYouTube) . Il est parti… . Avec émoi, ma voix, Sans repère, se perd. Quelle voie entrevoit L’ami mis en terre ? . Une tristesse infinie S’abat sur mon cœur. Mon âme, dans le déni, Se trahit par des pleurs. . Reste alors les souvenirs… Pareils […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 500 : Poussés par le vent…

Philippe Parrot : Poème contemporain 500 : Poussés par le vent…

MON 500IÈME ET DERNIER POÈME ! 22 décembre 2011 – 22 décembre 2021 ! Entre ces deux dates, 10 ans se sont écoulés au cours desquels j’ai consacré l’essentiel de mes journées à écrire, en m’imposant un rythme soutenu et régulier de production de poèmes, de citations, de haïkus, etc, etc… Un tel choix — poussé […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 499 : Quand passent les saisons…

Philippe Parrot : Poème contemporain 499 : Quand passent les saisons…

D’une année sur l’autre, les saisons se suivent et se répètent inlassablement, indifférentes aux changements qu’elles provoquent en chacun d’entre nous. Dès leur venue, voilà qu’elles réveillent en effet dans nos cœurs, de par leur singularité, quantité d’émotions contradictoires ! Ainsi, au fil des mois, passons-nous de l’attendrissement à la joie, de la joie à […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 498 : Voies avant l’impasse…

Philippe Parrot : Poème contemporain 498 : Voies avant l’impasse…

Faut-il tourner en dérision ce fait qu’il y ait toujours en chacun d’entre nous, malgré les vicissitudes de l’existence, assez de foi — ou plutôt d’illusion ! — pour croire possible d’échanger véritablement avec les autres ? À travers la profondeur d’un regard, l’aménité d’une parole, la douceur d’une main, jamais nous ne cessons d’espérer parvenir […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 497 : Et si nous profitions de la vie ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 497 : Et si nous profitions de la vie ?

Qu’il est facile d’inviter une personne à « profiter » pleinement du Temps qui passe, conscient de cet extraordinaire privilège que nous avons d’être là — ici et maintenant ! — comme de cette chance inouïe qui nous est accordée d’interagir avec le monde et les autres via nos sens ! Cependant, vouloir vivre selon les principes […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 496 : Ton souffle chaud

Philippe Parrot : Poème contemporain 496 : Ton souffle chaud

C’était un rituel qui s’était imposé en douceur sans qu’ils y aient longuement réfléchi… En fait, ils aimaient depuis toujours dormir en chien de fusil, collés l’un à l’autre, Esther, ses seins plaqués contre le dos de Max, ses bras entourant sa poitrine, son visage à hauteur de son cou. Aussi, à chacune de ses […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 495 : L’oublié des villes

Philippe Parrot : Poème contemporain 495 : L’oublié des villes

Au pied d’un monumental escalier, aux couleurs pétantes mais défraîchies, il s’est assis dans un coin, son chien à ses côtés, d’une discrétion qui frise l’invisibilité. Si petit, face à l’imposante masse de béton que forme un « mur » de marches au cœur de la ville portuaire ; tellement perdu, au beau milieu de ce […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 494 : Âmes crédules et déchues

Philippe Parrot : Poème contemporain 494 : Âmes crédules et déchues

Qu’en est-il donc de ces dérives — au départ souvent liées à des exclusions économique, culturelle et sociale — qui poussent certains individus à s’engager dans un activisme mortifère ? Manipulés par des « guides » qui promettent le salut aux « martyres » qui mourront pour leur foi ; aveuglés par des textes qui exaltent et sanctifient un […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 493 : Meurtrissures et lumière

Philippe Parrot : Poème contemporain 493 : Meurtrissures et lumière

À suivre les actualités qui démontrent jusqu’à l’écœurement à quel point le devenir de nos sociétés est tributaire de la violence et du cynisme, l’on pourrait penser que la cruauté et la duplicité sont non seulement deux composantes intrinsèques à l’espèce humaine mais aussi deux forces consubstantielles à la marche de l’Histoire. Sans sang, sans […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 492 : Le nourrisson

Philippe Parrot : Poème contemporain 492 : Le nourrisson

À peine sortis du ventre maternel, voire encore bien au chaud à l’intérieur, l’expérience de la vie nous montre, et nous enseigne, que nous sommes tous assez vieux pour mourir. Qu’un concours fâcheux de circonstances se produise, et nous voilà — sans notre « consentement éclairé » et beaucoup plus tôt que ne le voudrait la logique […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 491 : Les couleurs de toi…

Philippe Parrot : Poème contemporain 491 : Les couleurs de toi…

Ses copines l’ont déjà fait. Elle, aussi, rêve de le faire à son tour mais nullement afin de pouvoir afficher, comme certaines, un tableau de chasse attestant qu’enfin la voilà « femme ». Même si, gracile et élégante, soucieuse de ses tenues, consciente de son charme, Hannah sait bien désormais que les gars de terminale ne recherchent […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 490 : Je suis…

Philippe Parrot : Poème contemporain 490 : Je suis…

Qu’il serait bon de pouvoir jouir de nos sens sans restriction, sans honte, sans culpabilité. Hélas, formaté par la famille, puis par l’école, enfin par le monde du travail, chacun d’entre nous apprend à les « policer » — en somme à les contenir ! — en les moulant dans les cadres culturels et moraux que nos […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Philippe Parrot : Poème contemporain 489 : Port d’Asie

Les pieds dans l’eau — soucieux de les rafraîchir après les avoir malmenés durant des heures — Rakib, assis sur le rebord du vieux sampan squatté depuis des lustres, se détend, portant un regard las sur l’embouchure du fleuve qui se perd dans la mer. C’est ainsi qu’il procède chaque soir, sa journée terminée, les […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Philippe Parrot : Poème contemporain 488 : Apprivoisez-nous

Tiraillé entre les injonctions du corps et de l’esprit, c’est au cœur de cette contradiction — consubstantielle à sa nature — que l’homme trouve assez d’énergie pour agir et s’unir comme assez de constance pour apprendre et juger. Cependant, compte tenu des forces diamétralement opposées que cette dernière met en oeuvre — la chair comme […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Philippe Parrot : Poème contemporain 487 : Demain, mère…

Aurore déambulait le long des Boulevards, ravie de profiter de cette matinée de printemps. L’air était certes encore frais mais, pour la première fois depuis des mois, le ciel au-dessus de Paris, était bleu, sans nuage, avec un soleil bienvenu brillant au-dessus des toits de la capitale. Sa grossesse bien avancée, elle s’inquiétait parfois de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

Philippe Parrot : Poème contemporain 486 : Au bord de la jetée

C’était une incongruité légendaire dans l’histoire de la ville. C’était une verrue disgracieuse incrustée au beau milieu des quais du port. Pourtant, ni les autorités municipales ni les habitants de la cité ne souhaitaient voir disparaître cet héritage du passé. Dernière trace de cette époque révolue où voiliers et chalutiers, tous de petite taille, venaient […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

Philippe Parrot : Poème contemporain 485 : Regrets

À chaque fois pour de multiples raisons, aucun d’entre nous ne peut s’empêcher d’avoir, un jour ou l’autre, des regrets quant à un choix opéré, quant à une action engagée, quant à des propos tenus. Bien qu’un tel malaise, ancré au tréfonds de soi, soit vain puisqu’il ne changera rien aux faits — passés — qui le suscitent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

Philippe Parrot : Poème contemporain 484 : Dis, mon ami…

C’était, en bord de mer, lors d’une matinée de printemps. Je marchais au travers de landes sans savoir où j’allais, ravi d’être seul. Mes pas suivaient un sentier qui serpentait, le long de falaises déchiquetées, entre ajoncs, genêts et bruyères. Peu fréquenté, la végétation y avait repris ses droits. J’avançais donc lentement, veillant à ne […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 483 : Apporte-moi !

Philippe Parrot : Poème contemporain 483 : Apporte-moi !

L’intérêt des échappées littéraires, c’est qu’elles nous permettent de nous affranchir des logiques qui conditionnent nos vies, obligés que nous sommes d’entrer dans des cadres institutionnels, d’agir conformément à des lois, enfin, de penser conformément à des normes. Au bout du compte, contraints à n’être que de dociles agents de production comme d’insatiables consommateurs, uniquement […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot ; Poème contemporain 482 : Le scarabée d’or

Philippe Parrot ; Poème contemporain 482 : Le scarabée d’or

Laisser s’enchaîner dans l’esprit — comme des clichés pris en rafales sur un réflex— des images toutes plus délirantes les unes que les autres, les voyant défiler devant ses yeux à un rythme effréné, sans lien a priori entre elles, quel désopilant parti pris ! Bien que la raison s’insurge un temps contre cet enchaînement de […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 481 : Inepties à la chaîne

Philippe Parrot : Poème contemporain 481 : Inepties à la chaîne

Des vers de terre qui se la coulent douce à bouffer des macchabées, bien au chaud dans leur bière ; des livres couverts de poussière qui s’empilent dans des placards squattés par des fantômes qui dévorent des grimoires ; enfin, nous autres, drôles de bipèdes addicts au « Consommez ! » et shootés au « Moi ! », qui courons […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Poème contemporain 480 : Le routard

Poème contemporain 480 : Le routard

Comment donc empêcher — quand l’amour fou conduit à maints égarements, à maints excès — que la raison ne perde pied, soudainement altérée, privée de ces repères et de ces injonctions qui ordonnent habituellement une existence tranquille ? Aveuglé par la force des sentiments qui l’agitent, ravagé par la puissance des désirs qui l’assaillent, l’amoureux se […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 479 : La rose et la goutte d’eau

Philippe Parrot : Poème contemporain 479 : La rose et la goutte d’eau

Bras séculier des dieux, au service de leur seule Volonté, la venue sur Terre de l’Oiseau-du-Hasard n’était jamais aussi fortuite que la rumeur populaire le laissait supposer. Animal de légende, il hantait depuis des siècles l’esprit des peuples qui racontaient toujours le voir survoler leur territoire à l’instant où ils s’y attendaient le moins, mandaté […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 478 : Être ou avoir ?

Philippe Parrot : Poème contemporain 478 : Être ou avoir ?

La philosophie ne cesse de s’interroger sur les rapports entre l’être et l’avoir depuis qu’elle s’est constituée en savoir. Force est de constater que ce questionnement métaphysique ne contribue, au final, qu’à la production d’ouvrages abscons qui viennent remplir les rayonnages des bibliothèques et que de rares érudits, mûrs et nantis, viennent, de temps en […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 477 : Pénétrée par l’écume

Philippe Parrot : Poème contemporain 477 : Pénétrée par l’écume

Arrivée au terme de sa détention, Ava s’apprêtait à quitter, dans quelques jours, la cellule de la sinistre prison où elle avait été incarcérée durant plus d’une décennie. Elle qui avait toujours été, avant, une femme de caractère, entreprenante et déterminée — ce qui, d’ailleurs, l’avait amenée à commettre ce pourquoi elle avait été condamnée […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Philippe Parrot : Poème contemporain 476 : Âmes perdues

Philippe Parrot : Poème contemporain 476 : Âmes perdues

Qui se cachent donc derrière les âmes libertines, aux yeux des bien-pensants toujours « perdues » ? Des hommes, des femmes, avides d’amours charnelles qui, à ne jamais s’en lasser, cherchent, dans chaque nouvelle expérience, un exutoire temporaire à leur insatiable besoin d’union des corps. Emportés par la puissance de leurs désirs, ingérables et brûlants, ils ne peuvent, […]

Lire la suite... Commentaires fermés

Théâtre du Moment | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | apprentie